Grand Oral sur la qualité de l’air organisé par Arsmb le 6 juin 2017

Tous les éléments pour le débat ci-dessous

 

Bilan du « grand oral des candidats de la 6ème circonscription sur la qualité de l’air», à l’initiative de l’ARSMB.

 

Xavier Roseren, candidat de « La république en marche », a mis en avant une méthode : la concertation et la valorisation des bonnes initiatives. S’étonnant du penchant de certains à récupérer à des fins électoralistes le travail fait par des acteurs de terrain, il a affiché sa différence: « le député ne doit pas être un cannibale qui s’approprie le travail des autres ».

Il a souligné l’importance de travailler unis pour prendre en charge les enjeux de qualité de l’air, dans la recherche du consensus et avec l’expertise des acteurs locaux, en particulier les associations telles que l’ARSMB, AVP, Inspire. Xavier Roseren a avancé des solutions de bon sens sur lesquelles il a obtenu le soutien d’autres candidats notamment Jacques Venjean ou Frédéric Champly : covoiturage, soutien aux bonnes pratiques, développement du ferroutage (autoroute ferroviaire alpine), solutions de mobilité douce, élargissement du fond air bois.

 

Mais, après les mots, les actes. Qui mieux qu’un député soutenu par le ministre de l’environnement, pourra faire concrètement avancer les choses ? Xavier Roseren est fort du soutien de Nicolas Hulot, qui a placé la qualité de l’air, en particulier en vallée de l’Arve, parmi les 3 priorités de son ministère.

 

Le vote pour Xavier Roseren est une évidence pour donner une majorité d’action au Président E. Macron. C’est aussi, pour faire entendre notre voix à Paris, le meilleur service à rendre à nos vallées.