ASSEMBLÉE NATIONALE

Découvrez  toutes les informations de Xavier Roseren à l’Assemblée nationale 

ASSEMBLÉE NATIONALE

                         L’ ACTUALITÉ

                          ACTUALITÉ

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

LE ROLE DU DÉPUTÉ À

L’ASSEMBLÉE NATIONALE  

LE ROLE DU DÉPUTÉ À L’ASSEMBLÉE NATIONALE

Les 577 députés qui constituent l’Assemblée nationale sont les représentants de la nation. Ils participent donc à l’expression de la volonté générale et à l’exercice de la souveraineté nationale.

Élu pour 5 ans, le député vote les lois et contrôle  les actions  du Gouvernement.

Il participe aux débats sur les textes qui sont à l’ordre du jour. Ces textes peuvent provenir du gouvernement (projet de loi) ou du parlement (proposition de loi).

La discussion des textes de loi est réalisée en premier en commission puis en séance publique.

Durant la procédure législative, le député peut proposer des amendements. Enfin, il émet un vote pour chacun des textes de loi soumis à l’Assemblée.

Concernant la mission du contrôle du Gouvernement, il dispose de moyens d’information et d’investigation : questions orales ou écrites, commissions d’enquête et mission d’information.

De plus, le député peut participer aux travaux des groupes formés à l’Assemblée Nationale, comme les groupes d’amitié avec des pays étrangers. Par exemple, le député Xavier Roseren est vice-président des groupes d’amitié France-Italie et France-Népal.

Le travail législatif à l’Assemblée Nationale représente trois à quatre jours par semaine, cependant lors des sessions extraordinaires ou lors de débat sur des textes importants, le député est amené à siéger jusqu’au vendredi et parfois le week-end.

Les 577 députés qui constituent l’Assemblée nationale sont les représentants de la nation. Ils participent donc à l’expression de la volonté générale et à l’exercice de la souveraineté nationale.

Élu pour 5 ans, le député vote les lois et contrôle  les actions  du Gouvernement.

Il participe aux débats sur les textes qui sont à l’ordre du jour. Ces textes peuvent provenir du gouvernement (projet de loi) ou du parlement (proposition de loi).

La discussion des textes de loi est réalisée en premier en commission puis en séance publique.

Durant la procédure législative, le député peut proposer des amendements. Enfin, il émet un vote pour chacun des textes de loi soumis à l’Assemblée.

Concernant la mission du contrôle du Gouvernement, il dispose de moyens d’information et d’investigation : questions orales ou écrites, commissions d’enquête et mission d’information.

De plus, le député peut participer aux travaux des groupes formés à l’Assemblée Nationale, comme les groupes d’amitié avec des pays étrangers. Par exemple, le député Xavier Roseren est vice-président des groupes d’amitié France-Italie et France-Népal.

Le travail législatif à l’Assemblée Nationale représente trois à quatre jours par semaine, cependant lors des sessions extraordinaires ou lors de débat sur des textes importants, le député est amené à siéger jusqu’au vendredi et parfois le week-end.

LES FONCTIONS DE XAVIER ROSEREN À L’ASSEMBLÉE NATIONALE 

L’enjeu du travail de Xavier Roseren à l’Assemblée nationale : défendre la réalité de nos territoires, représenter leurs particularités, mettre en avant leurs atouts mais également souligner leurs difficultés.

Il est membre de la commission des finances, il a donc pour mission de contrôler l’exécution du budget de l’Etat. De plus, les commissaires aux finances examinent le projet de loi de finances avant sa discussion et son vote par le Parlement en fin d’année.

Chaque commission est composée d’un président, d’un rapporteur général et de plusieurs rapporteurs spéciaux. Xavier, quant à lui, est rapporteur spécial d’une partie de la mission Économie (Développement des entreprises, prêts et avances à des particuliers et à des organismes privés). 

De plus, il est co-président du groupe d’études “Montagne” à l’Assemblée Nationale. Notre territoire possédant de nombreux domaines skiables et alpages, il a semblé évident que le député s’investisse pleinement dans ce groupe afin de défendre et mettre en valeur les enjeux de la montagne. 

Au vu de la pollution de l’air dans la vallée de l’Arve, Xavier Roseren est vice-président du groupe d’études “air et santé” en lien avec l’impact sur la santé de la qualité de l’air intérieur et extérieur. Les enjeux sanitaires et écologiques sont de vrais sujets de travail pour préserver la qualité de vie dans nos vallées.

Le député est également très investi sur le projet de réforme des retraites. Il est membre de la  commission spéciale chargée d’examiner le projet de loi instituant un système universel de retraite.

L’enjeu du travail de Xavier Roseren à l’Assemblée nationale : défendre la réalité de nos territoires, représenter leurs particularités, mettre en avant leurs atouts mais également souligner leurs difficultés.

Il est membre de la commission des finances, il a donc pour mission de contrôler l’exécution du budget de l’Etat. De plus, les commissaires aux finances examinent le projet de loi de finances avant sa discussion et son vote par le Parlement en fin d’année.

Chaque commission est composée d’un président, d’un rapporteur général et de plusieurs rapporteurs spéciaux. Xavier, quant à lui, est rapporteur spécial d’une partie de la mission Économie (Développement des entreprises, prêts et avances à des particuliers et à des organismes privés). 

De plus, il est co-président du groupe d’études “Montagne” à l’Assemblée Nationale. Notre territoire possédant de nombreux domaines skiables et alpages, il a semblé évident que le député s’investisse pleinement dans ce groupe afin de défendre et mettre en valeur les enjeux de la montagne. 

Au vu de la pollution de l’air dans la vallée de l’Arve, Xavier Roseren est vice-président du groupe d’études “air et santé” en lien avec l’impact sur la santé de la qualité de l’air intérieur et extérieur. Les enjeux sanitaires et écologiques sont de vrais sujets de travail pour préserver la qualité de vie dans nos vallées.

Le député est également très investi sur le projet de réforme des retraites. Il est membre de la  commission spéciale chargée d’examiner le projet de loi instituant un système universel de retraite.

Facebook
Twitter
YouTube
YouTube
LinkedIn
Instagram