Le 3 mars dernier, Xavier Roseren interpellait avec sa collègue députée Marie-Christine Dalloz le Premier ministre sur la problématique des entreprises n’ayant pas de chiffre d’affaires de référence n-1 dans le cadre d’une création ou d’une reprise.

Hier, à Chamonix, le ministre Jean-Baptiste Lemoyne a tenu à rassurer les professionnels de la montagne, le Premier ministre a bien entendu cette remontée du terrain et Bercy travaille sur le sujet pour combler ce trou dans la raquette dès que possible.

Courrier au Premier ministre