Le maire de Passy Raphaël Castera et le député Xavier Roseren avaient sollicité le ministre des Transports en décembre 2021 

Le député de Haute-Savoie Xavier Roseren et le maire de Passy Raphaël Castera ont interpellé le ministre des Transports Jean-Baptiste Djebbari en décembre 2021 afin de demander la relocalisation de l’aire de régulation des poids lourds située à l’Abbaye.

« L’emplacement actuel de cette aire est désastreux pour la qualité de l’air. En effet, la consommation de certains transporteurs peut doubler lorsqu’ils empruntent la montée du viaduc des égratz à froid », insistaient alors les élus. Raphaël Castéra précisait que « ce secteur est un piège à pollution en raison de la stagnation des masses d’air en fond de vallée et en pied de face nord. »

Le ministre des Transports a adressé ce mardi 29 mars 2022 un courrier de réponse à Xavier Roseren. Si Jean-Baptiste Djebbari note qu’il n’existe pas à ce stade de solution évidente en matière de relocalisation, il indique avoir demandé à ce que les autorités françaises évoquent ce point formellement avec leurs homologues italiens, dans le cadre de la prochaine Commission intergouvernementale qui se tiendra cet été.

Il précise également que depuis 2019 des discussions sont en cours pour notamment renationaliser les compétences liées aux aires de régulation, ce qui faciliterait l’évolution de ce dossier en se passant d’un accord et du financement de nos homologues italiens.

« C’est une première avancée pour cette cause bien précise qui vise à améliorer la qualité de l’air des habitants en agissant sur une aberration liée au secteur du transport des marchandises. Le Gouvernement a entendu notre demande qu’il a porté aux autorités compétentes, cet avis va peser dans les discussions.

Au vu des conséquences très localisées des aires de régulation sur la santé des habitants en fonction de leurs positions géographiques, il me paraît impératif de renationaliser cette compétence.

Je solliciterai les membres de la délégation française en amont de la prochaine Commission intergouvernementale du tunnel routier du Mont-Blanc afin de m’assurer que le sujet soit bien au centre des discussions pour envisager les études préalables au déplacement de cette aire de régulation », s’engage le député Xavier Roseren.

[et_pb_acf_table_items _builder_version= »4.9.3″ _module_preset= »default »][/et_pb_acf_table_items]

Vous souhaitez en discuter ? Contactez-moi :

 

5 + 4 =

Facebook
Twitter
YouTube
YouTube
LinkedIn
Instagram