Avec la venue du Ministre de l’Economie, Monsieur Bruno Le Maire, les orientations économiques du Gouvernement et soutenues par la majorité à l’Assemblé Nationale ont été rappelées.

Trois moyens sont nécessaires pour relancer le secteur industriel en France : baisser les coûts, simplifier et permettre l’innovation. La baisse des charges par le biais du transfert du CICE, la baisse de l’impôt sur les sociétés (de 33% à 25%), la sanctuarisation du crédit d’impôt à la recherche… sont autant de mesures économiques qui seront mises en place et qui permettront à nos industries de se relever.

Un projet de loi pour la transformation de l’économie sera examiné à l’Assemblée Nationale dans le courant de l’année 2018. Il permettra d’évoquer et d’examiner des sujets complémentaires liés à la transmission des entreprises à capital familial, à la formation et à la révolution numérique.

Une enveloppe de 10 milliards d’euros, alimentée par les fonds de la banque de cession d’actifs de l’Etat, viendra soutenir le financement de l’innovation de rupture.

Je remercie la mobilisation de l’ensemble des acteurs économiques de la Vallée de l’Arve (SNDEC, le CETIM CTDEC, le MEDEF, le pôle de compétitivité Mont Blanc industrie, les chefs d »entreprises), la qualité de l’accueil de M Lionel Baud et Jean-Guillaume Despatures et les élus locaux. Tous ont fait valoir les atouts du territoire, le dynamisme de ses entreprises et les défis quotidiens dans un secteur en concurrence. La situation de l’entreprise Franck et Pignard (une délégation a été reçue en mairie de CLUSES) est l’illustration de la fragilité de l’économie et doit nous mobiliser pour défendre le savoir-faire industriel et l’emploi de la Vallée.

Programme de la journée du 25 août : Après une table ronde autour de l’industrie du futur, visite de l’entreprise BAUD puis du centre de recherche et de développement et du site de production de l’entreprise SOMFY.