A la fin de l’année 2017 et dans le cadre du projet de loi de finances rectificatives, le gouvernement et la majorité ont voté pour le report d’un an de l’entrée en vigueur du prélèvement à la source (PAS). Ainsi, le PAS a été reporté au 1er janvier 2019 afin de permettre aux différents acteurs de se préparer à cette réforme.

 

 

Etant conscient que ce nouveau dispositif de prélèvement peut engendrer des interrogations et des inquiétudes, j’ai organisé un petit-déjeuner avec des chefs d’entreprise et des experts comptable afin de leur présenter la réforme et répondre à leurs différentes questions.

D’autres rencontres sont ainsi prévues dans le Pays du Mont Blanc et à Cluses.

Facebook
Twitter
YouTube
YouTube
LinkedIn
Instagram