Le Ministère de l’Environnement a annoncé aujourd’hui une série de mesures visant à soutenir une mobilité du quotidien plus propre et plus solidaire qui sera inclue dans la prochaine loi d’orientation sur la mobilité.

Xavier Roseren, député de la Haute-Savoie, salue ces annonces qui vont permettre aux territoires concernés, notamment la Vallée de l’Arve, de mener des actions concrètes pour lutter contre la pollution de l’air.

« Au cœur de ces actions, l’Etat propose un partenariat avec les collectivités territoriales pour développer les Zones à Faibles Emissions (ZFE) d’ici 2020. La conclusion de ces accords aura lieu le 8 octobre prochain avec les collectivités qui s’engageront dans la démarche. J’espère que la Vallée de l’Arve saisira cette opportunité afin d’apporter un moyen supplémentaire pour résoudre cette problématique locale ».

Parmi les autres mesures présentées, le député relève « le lancement d’un plan vélo ambitieux qui répond aux sollicitations de nombreux députés à la suite d’une tribune que nous avions publiée, le développement du co-voiturage et également du co-transportage pour les colis, ou encore l’accélération du déploiement des bornes de recharges électriques ».

Un moyen d'action supplémentaire pour la Vallée de l'Arve

« Comme je l’ai souvent rappelé, la question de la qualité de l’air dans la Vallée de l’Arve nécessite une réponse collective et constructive. Il n’y a pas de recette magique ou d’homme providentiel : c’est par une accumulation de mesures positives menées par l’ensemble des acteurs concernés que l’on réglera durablement cette problématique. Les annonces présentées ce jour vont dans ce sens et c’est la raison pour laquelle je les soutiens et que j’invite les élus locaux à s’en saisir. »

Pour plus de précisions : ici

Pour accéder au dossier de presse: ici

Share This