La venue de Nicolas HULOT, Ministre de la Transition écologique et solidaire, d’Agnès BUZYN, Ministre des Solidarités et de la Santé, et d’Elisabeth BORNE, Ministre chargée des Transport a permis de valider les engagements du territoire pour préserver la qualité de l’air en Vallée de l’Arve et de manière plus globale d’initier un programme d’action pour une transition énergétique réussie et durable.

L’impact et l’urgence sanitaire de la pollution, rappelés par Madame Agnès BUZYN, nous obligent à travailler à des solutions connues de tous qui nécessitent une force collective de l’ensemble des acteurs, institutions publiques et société civile, pour agir conjointement sur notre environnement et notre santé.

Ainsi, dans l’esprit des orientations du plan climat déclinées par les Ministres, je souhaite que le territoire amplifie sa mobilisation, continue dans l’affirmation d’une exemplarité de nos comportements individuels et collectifs.

Dans ces conditions, nous souhaitons rappeler que la politique de reconquête de la qualité l’air est nécessairement ambitieuse et se doit :

  • D’agir de manière simultanée sur les différentes sources de pollution en renforçant leurs identifications et leurs origines ;
  • D’acter les modalités de financement (contrat de plan Etat-Région, programme d’intérêt général, grand plan d’investissement, etc.) ;
  • De faire de l’innovation, le socle, de nos actions et reconnaître le savoir-faire du territoire dans ce domaine avec le soutien du monde économique, scientifique et universitaire ;
  • D’assurer une communication de la population pro-active sur les risques d’exposition en cas de pic pollution, sur l’adaptation de nos comportements et des moyens mis en œuvre pour les anticiper avec le soutien des communautés médicales ;
  • D’établir une gouvernance politique partagée et co-construire un plan d’action cohérent pour le territoire
Facebook
Twitter
YouTube
YouTube
LinkedIn
Instagram