COMMUNIQUE DE PRESSE
JEUDI 29 JUIN 2017

A l’occasion de l’installation des instances internes de l’Assemblée Nationale, nous n’avons pu que constater le déchirement des groupes d’opposition de la droite dans la désignation des vice-présidents et questeurs.
Dans le souci d’un vote trans-partisan, conforme à l’esprit républicain qui prévaut à l’Assemblée Nationale, nous souhaitons faire remarquer que les propos du Président, M Christian JACOB, du groupe « Les Républicains » arguant d’un déni de démocratie et du « piétinement des droits de l’opposition » ne sont le reflet que d’une posture politicienne et de pure tactique.

Devant la stérilité d’un combat d’arrière-garde, le groupe « La République En Marche » et son Président, Richard FERRAND, ont pris leur responsabilité en désignant de manière provisoire les vice-présidents afin que l’Assemblée Nationale puisse fonctionner et ainsi respecter nos Institutions.

De cet esprit de responsabilité et d’apaisement, nous avons également décidé que le groupe « La République En marche » ne prenne pas part au vote à l’élection de M Eric WOERTH à la présidence de la commission des finances.

Nous regrettons que ces comportements caricaturaux ai pu autant inutilement mobilisés les députés.

Aussi, nous sommes certain que nous pourrons, sur le terrain, avec nos collègues parlementaires, députés et sénateurs, nous rassembler utilement pour faire de la Haute-Savoie le territoire de l’innovation avec l’esprit d’entreprendre et de cohésion indispensable pour construire notre avenir commun.

Fort de la dynamique attendue de nos concitoyens, le discours du Président de la République devant le Congrès, la déclaration de politique générale du Premier Ministre constitueront les deux piliers de la législature qui s’ouvre accompagnant notre volonté de réformer le Pays.

Share This