Lors de l’examen à l’Assemblée nationale du projet de loi engagement et proximité, Xavier Roseren, député du Mont-Blanc, a obtenu des avancées sur le texte en faveur du tourisme.

« Deux mesures favorable au développement touristiques de nos territoires ont été adoptées par les députés. La première vise à clarifier les compétences de l’intercommunalité et des communes en précisant que ces dernières peuvent organiser des festivités sur leur territoire. Actuellement, certain préfet considère que cela relève de la compétence de l’intercommunalité et interdit de ce fait les communes d’en organiser. Avec cette clarification, les communes pourront organiser des événements locaux.

La deuxième mesure concerne l’exercice de la compétence « tourisme dont la création d’offices de tourisme ». Le projet de loi prévoit la possibilité pour les communes stations classées de conserver cette compétence. Grâce au travail mené avec le gouvernement, notamment une réunion en date du 13 novembre, le texte prévoit désormais que l’intercommunalité peut également donner cette compétence aux communes touristiques. Il s’agit d’une demande des élus concernés et je suis ravi qu’elle ait pu aboutir. »

Share This