Visite du centre de vacances le Domaine de Fréchet. Le directeur Pierre DEGLIN a interpellé les parlementaires du département sur la problématique des classes de neige – 15/09/2020

Xavier Roseren interpelle le ministre Jean-Michel BLANQUER sur la situation préoccupante des centres de vacances scolaires

Suite à de nombreuses sollicitations, le député Xavier Roseren, co-président du groupe d’études Montagne à l’Assemblée nationale, a interpellé le ministre de l’Education nationale, de la Jeunesse et des Sports, Jean-Michel Blanquer. Il rappelle, dans un premier temps, l’importance des classes de neige pour l’économie des communes touristiques :

« Hébergeurs, transporteurs, remontées mécaniques, accompagnateurs en montagne, moniteurs de ski, etc. nombreux sont les socioprofessionnels qui dépendent en totalité ou en partie du dispositif. Pour les seuls départements de la Savoie et la Haute-Savoie, ce sont habituellement 2 700 classes primaires accueillies chaque année, soit environ 60 400 élèves auxquels viennent s’ajouter les séjours collèges et lycées, dans les 400 structures des départements. » 

Cependant les annulations en masse et les taux de réservation très bas pour l’hiver 2020/2021 représentent un manque à gagner conséquent pour les communes concernées.

« À trois mois de l’ouverture des stations de ski et des hébergements collectifs, c’est donc tout un secteur qui se sent menacé et qui nous sollicite, inquiet au vu des perspectives pour l’hiver 2020-2021 », insiste le député Xavier Roseren.

Une situation qui s’explique par le principe de précaution lié à la crise sanitaire, alors que le mardi 22 septembre 2020, après avis du Haut Conseil de la santé publique (HCSP), le ministère de Jean-Michel BLANQUER allégeait le protocole sanitaire dans les écoles

« Les annulations de classes de neige nous apparaissent d’autant plus injustifiées que les centres scolaires ayant participé cet été aux dispositifs des vacances apprenantes, mis en place par votre ministère, ont prouvé qu’ils sont capables d’organiser et faire respecter un protocole sanitaire stricte en sein de leur établissement », conclut le député de la Haute-Savoie.

Facebook
Twitter
YouTube
YouTube
LinkedIn
Instagram