Dans la continuité du travail sur les mesures de soutien à l’économie de la montagne, le député Jean Bernard Sempastous a insisté sur celles-ci et sur l’importance de préserver l’avenir de ces territoires au potentiel extraordinaire.
 
« A ce titre, les parlementaires de la montagne se mobiliseront autour d’objectifs forts : transition écologique, compétitivité, tourisme 4 saisons et protection des ressources. »
 
Le ministre du Tourisme a répondu en deux points :
  • L’urgence tout d’abord en prenant en compte la spécificité de l’économie montagnarde :
    – Le décret relatif au fonds de solidarité territorialisé qui prend en compte tous les commerces des stations, comme des vallées, est paru ce matin au Journal officiel ;
    – Les remontées mécaniques bénéficient d’un dispositif ad hoc, les professionnels de santé, les résidences de tourisme, etc. sont également aidés.
 
« Bref, nous nous attachons à combler tous les trous qui pourraient exister dans la raquette afin qu’il n’y en ait plus », a insisté le ministre Jean-Baptiste Lemoyne.
 
  • Ensuite, le plan de relance spécifique à la montagne :
    – Qui permettra d’investir dans nos montagnes pour, non pas seulement rebondir mais reconquérir la première place de leader mondial dans une démarche durable.

 

Facebook
Twitter
YouTube
YouTube
LinkedIn
Instagram