Coup de gueule en soutien à nos agriculteurs !

29 Jan, 2024Actualité du moment, Agropastoralisme, Haute-Savoie

Ras le bol de la lourdeur administrative, des contraintes et des contrôles incessants qui éloignent nos agriculteurs de leur cœur de métier : la passion pour notre patrimoine agricole et naturel. L’amour de la terre ne devrait pas être entaché par un stress infernal et une paperasse étouffante.

Ras le bol d’avoir à défendre quotidiennement la rémunération des petits producteurs et nos valeurs, comme nos fromages au lait cru AOP, AOC et IGP, face aux géants de l’agroalimentaire. Nos petites coopératives laitières sont le cœur battant de nos traditions et de notre savoir-faire. Leur lutte pour une juste rémunération et reconnaissance face aux multinationales est cruciale pour la survie de notre patrimoine culinaire et agricole.

Ras le bol que ce soit les associations qui dictent la politique publique de la Brucellose dans le Bargy et les Aravis. Les éleveurs locaux sont confrontés à une menace silencieuse qui compromet l’intégrité de la filière reblochon, essentielle à notre patrimoine. Face aux diagnostics erronés des faux négatifs et à la pression psychologique, une réponse rapide et efficace est nécessaire pour contrôler cette maladie qui continue de se propager et qui est avant tout un enjeu de santé publique.

Ras le bol d’avoir des rapports de force en faveur du loup, menaçant l’existence même de l’agropastoralisme. Même si le nouveau plan national acte de avancées notables, les mesures actuelles sont insuffisantes. Il est urgent de réguler le loup pour protéger notre agriculture. Les éleveurs, dans un cri de colère, attendent une orientation plus soutenue vers la protection de l’activité pastorale, plutôt que la sauvegarde à tout prix d’une espèce aujourd’hui moins menacée.

Nos agriculteurs portent sur leurs épaules un poids considérable. Il est temps de reconnaître et de valoriser ceux qui nous nourrissent.

À la veille du discours de politique générale de Gabriel Attal, nous espérons que la voix de nos agriculteurs sera entendue.

Ils ont notre plein soutien et méritent celui de toute la nation.

Sophie Curdy
Agricultrice à Mieussy et suppléante de Xavier Roseren

Xavier Roseren
Député de Haute-Savoie

 

Photo n°5 : Sophie et Thierry ont dû quitter la manifestation pour rentrer à l’exploitation, afin d’aider une vache à vêler. Cela illustre parfaitement la réalité quotidienne de nos agriculteurs, toujours prêts à répondre aux besoins de leurs animaux, même au milieu de leur lutte pour la justice et la reconnaissance. Un travail de chaque instant, 7 jours sur 7. Bienvenue à la nouvelle génisse Violette !