Printemps de l’évaluation : Intervention sur la prime à la conversion

28 Mai, 2019

Lors du printemps de l’évaluation, et plus particulièrement lors de l’examen des crédits 2018 alloués à la mobilité, je suis intervenu pour interroger le gouvernement sur la prime à la conversion : quel montant ? quels bénéficiaires ? et surtout quel bilan pour l’environnement ?

255 mille ménages concernés en 2018 dont 70% de ménages non imposables

Un cout global de 405 millions d’euros en 2018

Les régions les plus concernées sont AURA, Nouvelle Aquitaine et Occitanie

Un impact environnemental positif:
Le premier gain porte sur la réduction des polluants atmosphériques, notamment des particules fines et de l’oxyde d’azote
Le deuxième gain porte sur l’économie de carburant, à savoir 75 millions d’euros/an
Le troisième gain porte sur le CO2 avec 340 mille tonnes de CO2 économisées