En commission des Finances, Xavier Roseren s’est vu refuser pour la troisième année consécutive un amendement qui vise à surtaxer les résidents secondaires dans les communes classées touristiques

Sa réaction et les explication en vidéo :

« Méprisante et caricaturale ! Indigne du débat démocratique ! 

C’est ainsi que je qualifie l’attitude du président de la #CommissionFinances à notre égard, habitants des villes et villages de montagne, qui faisons face à l’augmentation vertigineuse des prix de l’immobilier et du foncier, asphyxiés par un taux de résidence secondaire qui dépasse parfois les 70 % ! 

Ces propos ne sont pas à la hauteur du débat sur lequel nous, élus nationaux, sommes tant attendus par les citoyens et élus locaux. Nous ne cherchons pas à opposer résidents secondaires et principaux, mais à rééquilibrer la balance en faveur de l’habitat permanent et du développement soutenable de nos territoires ! 

Il s’agit d’un enjeu MAJEUR pour nos communes touristiques qui attirent des acheteurs capables de mobiliser davantage de ressources que les locaux. L’envolée constante (accélérée ces derniers mois par l’effet confinement) des prix du foncier et du logement empêche nos jeunes de s’investir dans leur terre d’attache, c’est intolérable ! 

Très concrètement, à Chamonix, il faut plus de 24 années de salaire (salaire médian local) pour pouvoir acheter un appartement de 70m2. 

Réchauffer les lits froids, développer le logement social, se diversifier économiquement, éviter les fermetures de classes et des commerces à l’année… c’est l’avenir de nos villes et villages touristiques qui se joue. 

J’ai bien conscience qu’il s’agit d’une solution parmi d’autres (nous devons également nous pencher sur la succession, l’effet Airbnb…), mais la surtaxe sur la résidence secondaire (encadrée par l’Etat de 5 à 60 %) existe dans les zones tendues des agglomérations et a fait ses preuves : comme pour Biarritz, Lyon, Grenoble, Bordeaux… faisons confiance à nos élus locaux ! 

Je défendrai donc cet amendement avec fermeté ce vendredi dans l’hémicycle, toujours dans le cadre du #PLF2022

Merci à mon collègue Corse Jean-Felix Acquaviva pour son combat qui est aussi le notre, ici dans les Alpes. 

Comptez sur moi pour persévérer sur cet enjeu essentiel qui me tient profondément à cœur. »

– Xavier Roseren, député de Haute-Savoie et membre de la commission des Finances

Explication en vidéo

Les échanges complets en vidéo

Facebook
Twitter
YouTube
YouTube
LinkedIn
Instagram