Communiqué de presse

Le mercredi 7 mars, Xavier Roseren, député de la Haute-Savoie, a été reçu au Ministère de la justice au sujet de la réforme de la carte judiciaire. Au nom de ses collègues députés LREM de Haute-Savoie, il a ainsi fait état des particularités du département dans le cadre de cette réforme.    

« A l’issu de ma question orale sans débat le 30 janvier dernier, le Gouvernement m’avait confirmé qu’aucune fermeture de lieu de justice aurait lieu sur le département et que la réforme serait conduite non pas de manière uniforme mais en prenant bien en compte les besoins de chaque territoire. Comme je l’avais annoncé, je me suis donc rapproché des services ministériels afin de leur faire part des spécificités locales de la Savoie et de la Haute-Savoie. »

A la suite de ce rendez-vous, le député se veut pragmatique et souhaite apaiser les tensions sur ce sujet. « Je comprends les inquiétudes de chacune et de chacun. Il est primordial de les entendre et de les relayer au niveau national. C’est l’ADN même de notre parti : arrêter des applications uniformes et engager des réformes cohérentes en lien avec les territoires. C’est la raison pour laquelle le Ministère a mené un travail de consultation et de concertation d’ampleur. A ce jour, aucune décision n’a été prise mais je ne doute pas que les inquiétudes aient été entendues et qu’elles seront prises en compte. Je serai particulièrement vigilant sur les annonces à venir. »

Le député s’est effectivement investi sur le sujet dès l’annonce de la réforme en interpellant le Gouvernement dans l’hémicycle le 30 janvier dernier et en multipliant les rencontres avec les professionnels de la justice de la Haute-Savoie.

Share This