Après de nombreuses sollicitations des cabinets d’infirmiers de la circonscription, Xavier Roseren a échangé avec la directrice de la CPAM de Haute-Savoie afin de revenir sur cette décision

Il a fait part ce lundi 28 mars 2022 à madame Sandrine Cabot, directrice de la CPAM de Haute-Savoie, de sa demande de réouverture des négociations en la matière et d’annulation de la suppression du distancier de 1999.

En effet, après avoir échangé avec l’ensemble de la profession sur la circonscription, et au vu de la situation que traverse notre pays actuellement, il lui semble bien plus opportun que cette négociation soit reportée a posteriori. Les infirmiers ont été impactés par plus de deux ans de crise sanitaire liée à la Covid-19 durant lesquels ils ont eu un rôle fondamental pour les patients. Par ailleurs, la crise économique du coût de l’essence implique déjà des coûts supplémentaires pour les infirmiers, je suis convaincu que la suppression du distancier de 1999 ne peut pas se faire dans ce contexte.

Madame Cabot a informé ce mercredi 30 mars 2022 le député Xavier Roseren qu’elle proposera aux représentants conventionnels de la profession d’appliquer un moratoire sur la décision contestée et de rouvrir les négociations.

« Je me réjouis de la réouverture du dialogue et de l’annulation de la suppression initialement prévue dès le mois d’avril », s’est félicité le député Xavier Roseren. 

[et_pb_acf_table_items _builder_version= »4.9.3″ _module_preset= »default »][/et_pb_acf_table_items]

Vous souhaitez en discuter ? Contactez-moi :

 

15 + 5 =

Facebook
Twitter
YouTube
YouTube
LinkedIn
Instagram