L’amendement de Xavier Roseren a été adopté par l’Assemblée nationale après plus d’un an de combat

En juin 2020, Xavier Roseren était interpellé par le collectif « Grimpe Outdoor » et la Fédération français de montagne et d’escalade de Haute-Savoie (FFME) sur le déconventionnement des sites naturels d’escalade. Cela mettait en péril bon nombre de falaises suite à un grave accident, car les gardiens d’espaces naturels étaient responsables, sans faute de leur part, en cas d’accident sur leur domaine et risquaient ainsi de fermer les sites.

Après avoir travaillé avec le ministère des Sports, le député a déposé la semaine dernière avec des collègues députés, dans le cadre de l’examen de la loi 3DS, un amendement visant à solutionner le problème et préserver la pratique.

Un équilibre est enfin trouver entre la protection des pratiquants, des propriétaires et des gestionnaires. C’est une belle victoire !

Retrouvez ci-dessous les détails de l’amendement en question, ainsi qu’un retour sur son interpellation de la ministre des Sports en juin 2020 :

[et_pb_acf_table_items _builder_version= »4.9.3″ _module_preset= »default »][/et_pb_acf_table_items]

Le collectif Grimpe Outdoor (image supérieure) et la FFME74 avaient rencontré Xavier Roseren en juin 2020 à la permanence parlementaire.

Facebook
Twitter
YouTube
YouTube
LinkedIn
Instagram